Hexamita meleagridis McNeil et al.1941
Entérite catarrhale infectieuse.
Dindon, faisan, caille, perdrix.
Huit flagelles : quatre antérieurs
recourbés le long du corps, deux
antérolatéraux et deux postérieurs,
tous à peu près de la même
longueur. Endosomes binucléés.
Taille : 6-12 (9) x 2-5 (3) µm.
Membrane nucléaire distincte.

Diarrhée aqueuse, qui peut devenir jaunâtre et mousseuse au cours de la maladie.
Les décharges caecales ne sont pas modifiées. Nervosisme au début puis apathie
Convulsions et coma possibles à la fin. Lésions : inflammation  catarrhale et distension du
duodenum. Contenu intestinal liquide, nombreux Hexamita dans les cryptes.

Les Hexamitase déplacent très rapidement, et sont assez petits comparés aux autres flagellés
quon peut rencontrer dans le tractus digestif. Symptômes au bout de quatre à sept jours après
ingestion des parasites.

Examen du duodenum et jejunum : les Hexamita sont observées sans autres flagellés.
Quelquefois, association avec Cochlosoma, quon distingue par son mouvement circulaire et
sa forme en cochlée. Si examen déchantillons de cadavres, chauffer les lames à 40°C pendant
quelques minutes avant.
Chez les porteurs, Hexamita peut être retrouvée dans la bourse de Fabricius et les amygdales
caecales.

 
Message commentaire